Défense
Un nouveau ravitailleur de combat pour la marine espagnole

Actualité

Un nouveau ravitailleur de combat pour la marine espagnole

Défense

Navantia a livré en juillet le Cantabria à la marine espagnole. Mis sur cale à l'été 2007 aux chantiers San Fernando-Puerto Real, ce nouveau ravitailleur de combat à double coque est une version améliorée du Patino, mis en service en 1995. Long de 174 mètres pour un déplacement en charge de 19.500 tonnes, le nouveau combat supply ship (BAC) de l'Armada espagnole peut atteindre 21 noeuds et affiche une autonomie de 6000 nautiques à 13 noeuds. Ses soutes peuvent conteneir 8000 m3 de gasoil pour le ravitaillement des navires et 1500 m3 de carburant aviation, ainsi que des vivres, pièces détachées et munitions. Disposant de deux portiques de ravitaillement, le Cantabria peut ravitailler simultanément trois bâtiments, soit deux à couple et un en flèche. Il dispose en outre d'une plateforme et d'un hangar pour deux hélicoptères du type AB-212 ou SH-3D. Les installations hospitalières comprennent un bloc chirurgical et 10 lits d'hospitalisation. Le navire compte des logements pour 136 personnes, sont équipage étant de 122 marins.
Pour Navantia, ce projet a représenté 4 millions d'heures de travail et a impliqué quelques 2000 personnes du groupe ou de ses sous-traitants. Le constructeur espagnol espère pouvoir vendre ce type de navire à l'export, par exemple au Canada ou à la Norvège.

Le Cantabria (© : NAVANTIA)
Le Cantabria (© : NAVANTIA)

Marine espagnole Navantia