Défense
Un nouveau sous-marin pour la marine allemande

Actualité

Un nouveau sous-marin pour la marine allemande

Défense

Les chantiers HDW de Kiel ont achevé un nouveau sous-marin destiné à la marine allemande. Il s'agit de l'U35, cinquième unité du type 212A. Le bâtiment, qui a été baptisé le mois dernier, rejoindra en 2012 ses quatre aînés (U31, U32, U33 et U34), mis en service entre 2005 et 2007. Le nouveau sous-marin fait partie d'une série de deux sous-marins additionnels du type 212A, commandés en septembre 2006. Il sera suivi par un sistership, l'U36, dont la mise en service est attendue en 2013.
Par rapport aux premiers bâtiments de la série, les deux nouveaux sous-marins allemands bénéficient de différentes évolutions. Ils intègrent, notamment, de nouveaux équipements (systèmes de communication, sonars, système de commande et de contrôle, mât optronique remplaçant le périscope), alors que les bâtiments ont été adaptés pour embarquer des forces spéciales et sont « tropicalisés », afin d'être déployés en eaux chaudes.
Long de 56 mètres pour un diamètre de 7 mètres, le U35 affiche un déplacement de 1450 tonnes en plongée. Armé par un équipage de 28 hommes, il peut atteindre la vitesse de 20 noeuds et dispose, en plus de sa propulsion diesel-électrique, d'un système de propulsion anaérobie Permasyn. Ce dispositif, qui utilise des piles à combustible, lui permet de rester de longues périodes en plongée, sans avoir besoin de faire surface pour faire tourner ses moteurs diesels et recharger ses batteries. Côté armement, le sous-marin peut mettre en oeuvre 12 torpilles lourdes DM-2 A4 lancées depuis 6 tubes de 533mm.
Des bâtiments dérivés, du type 214, ont été vendus à l'export, notamment en Corée du sud, en Grèce et en Turquie.

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)