Défense
Un nouveau sous-marin pour l'Afrique du Sud

Actualité

Un nouveau sous-marin pour l'Afrique du Sud

Défense

La Marine sud africaine a pris possession la semaine dernière du premier des trois submersibles qu’elle a commandé en Allemagne. Construit aux chantiers Howaldt de Kiel, le S.101, qui n’a pas encore de nom, rejoindra l’Afrique du Sud après sa période d’entraînement. Du type 209/1400, il mesure 62 mètres de long pour un déplacement de 1600 tonnes en plongée. Manoeuvré par 30 hommes, sa propulsion diesel-électrique lui permet d’atteindre 20 nœuds. Côté armement, le S 101 dispose de 8 tubes et embarque 14 torpilles.
Le contrat, signé en 2000 avec le consortium HDW, Nordseewerken Emden et MAN Ferrostaal, porte sur trois navires destinés à remplacer les anciens Oberon, placés en réserve. Les sisterships du S.101, construits chez Thyssen, à Emden, seront livrés en 2006 et 2007. Un partie des équipages est formée en Allemagne mais la marine sud africaine a également précisé, en marge du changement de pavillon, qu’une vingtaine d’officiers s’entraînait actuellement en Inde. Forte d’un peu plus de 4500 hommes, l’Afrique du Sud disposera d’ici deux ans d’une force océanique modeste mais disposant de moyens très modernes. Outre les trois sous-marins du type 209/1400, elle alignera quatre frégates de 3600 tonnes du type Meko A200, également construites en Allemagne.

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)