Divers
Un nouveau Traité de navigation sort de l’Ecole navale

Culture

Un nouveau Traité de navigation sort de l’Ecole navale

Article gratuit
Divers

Héritier des éditions successives du cours de navigation de l’École navale, un nouveau Traité de navigation vient de paraître chez Vagnon (groupe Fleurus-éditions). Alors que la navigation maritime suppose de vastes connaissances sur la mer, les navires et les marins, cet ouvrage actualise les pratiques maritimes historiques. Il les enrichit de l’apport des technologies les plus récentes et intègre ainsi le tournant numérique opéré par le domaine de la navigation.

Ce livre pédagogique a été rédigé pour les élèves de l’École Navale, mais s’adresse aussi aux marins, professionnels ou amateurs, ainsi qu’aux industriels. Il leur offre la connaissance du milieu maritime et expose les techniques et les logiques nécessaires pour mener une navigation sereine.

Son auteur est Charles Lorieux, officier de marine et actuel responsable des questions de navigation et manœuvre au sein de la Force d’Action Navale, qui regroupe la flotte de surface de la Marine nationale.  Il a fondé ce livre sur son expérience maritime variée : neuf navires de guerre, mais aussi 40 années de pratique de la navigation à la voile, en course et croisière, en solitaire et équipage, sans oublier une connaissance des problématiques portuaires et de pêche approchées durant sa jeunesse. Quant à l’idée d’écrire un nouveau traité, elle trouve ses origines dans le poste de professeur de navigation que Charles Lorieux a exercé à l’Ecole navale de 2008 à 2011. C’est alors que l’officier, passionné par les processus de navigation, constate qu’une mise à jour s’impose. « L’ancien cours datait de 1988. Comme en de pareilles circonstances, la mise à niveau s’est transformée en réécriture complète », explique-t-il. Et quand cette rédaction fut terminée, l’Ecole navale lui a suggéré de publier son ouvrage, ce qui est aujourd’hui chose faite.

Pour Charles Lorieux, « la mer n’est pas un lieu de folklore romantique mais un espace où les hommes travaillent, vivent, produisent, récoltent, régatent, se battent, pillent, se prélassent parfois aussi. Et la réalité de ces marins et de leurs méthodes évolue au gré des changements sociologiques, technologiques, stratégiques, économiques, bref : humains. En ce sens, mon livre préfigure, je crois, la navigation (au sens technique de la gestion des mouvements) des décennies à venir. Il donne de la matière aux réflexions qui animent les marins, navigants ou industriels, militaires, civils, coureurs,... »

- Un lien pour commander le Traité Vagnon de Navigation

Marine nationale