Pêche

Actualité

Un palangrier coréen pris en flagrant délit de pêche illicite dans l'océan austral

Pêche

Il était suivi depuis plusieurs semaines par la cellule de surveillance des pêches du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion. Le palangrier Chang Yuon 81, immatriculé en Coré du Sud, a été contrôlé par l'hélicoptère de la frégate de surveillance Nivôse dans la journée du dimanche 10 février, alors qu'il se trouvait dans la zone économique exclusive de Crozet (Terres Australes et Antarctiques Françaises). Il était en train de mettre à l'eau ses palangres, alors qu'il ne dispose pas d'autorisation et qu'il n'avait pas effectué de déclaration préalable. Pour mémoire, la zone économique exclusive des TAAF a un régime particulier quant à l'exercice des droits de pêche. Les quotas, notamment de légine, sont fixés par l'administration des TAAF en liaison avec les scientifiques du Museum d'Histoire Naturelle. 

En l'espèce, le préfet de la Réunion, délégué du gouvernement pour l'action de l'Etat en mer, a ordonné, en lien avec le parquet de Saint-Denis, le déroutement du bateau vers la Réunion. Celui-ci fait actuellement route sous escorte du Nivôse. Il doit arriver aujourd'hui et fera immédiatement l'objet d'une mesure de saisie assortie du dépôt d'une caution. La procédure sera présentée à la justice, appelée à statuer dans un premier temps sur ces mesures conservatoires, puis dans un second temps sur le dossier dans son ensemble.

TAAF