Défense
Un patrouilleur marocain à Brest

Actualité

Un patrouilleur marocain à Brest

Défense

Le patrouilleur Raïs Maaninou s’est récemment rendu à la pointe Bretagne dans le cadre d’un exercice franco-marocain de lutte contre la pollution. Organisé par le Centre d’expertises pratiques de lutte antipollution (CEPPOL) de la Marine nationale, cet entrainement s’est déroulé les 30 et 31 octobre en baie de Douarnenez. En plus du Raïs Maaninou, deux unités françaises étaient présentes, le bâtiment de soutient, d’assistance et de dépollution Argonaute, ainsi que le remorqueur Buffle. Les trois navires sont intervenus dans le cadre d’un scénario fictif axé autour d’une collision virtuelle entre deux bateaux de commerce, un roulier et un vraquier. Le premier a été « joué » par le patrouilleur marocain, qui a été pris en remorque par le Buffle. Alors qu’un avion de la Douane a été mobilisé pour déterminer l’étendue de la pollution, matérialisée par des balles de riz qui ont été récupérées par les bâtiments sur zone, un hélicoptère Caïman Marine a également été déployé afin de procéder à l’évacuation d’un blessé fictif sur le Raïs Maaninou et treuiller à bord une équipe d'avaluation et d'intervention. L’ensemble des opérations a été géré par le Centre de traitement de crise de la préfecture maritime de l’Atlantique, après activation du plan POLMAR. « Cet entraînement a permis de former les éléments présents de la marine royale marocaine à la gestion d’une crise en mer et à développer une coopération fructueuse par l’échange d’expériences et d’enseignements bilatéraux. Il s’agissait de présenter l’équipe de gestion de crise (EGC) en action, à travers ses différentes fonctions lors d’un événement maritime majeur. En amont de l’exercice, les autorités marocaines, ainsi que l’équipage du Raïs Maaninou, ont découvert les différents services engagés lors de l’exercice », explique la Marine nationale.  

 

 

Déploiement du matériel anti-pollution sur l'Argonaute (© MARINE NATIONALE)

 

Hélitreuillage de l'équipe d'évaluation et d'intervention (© MARINE NATIONALE)

 

Remorquage du

Remorquage du Raïs Maaninou par le Buffle (© MARINE NATIONALE)

 

 

A l’issue de ces manœuvres, le Raïs Maaninou a quitté Brest en fin de semaine dernière. Quatrième des cinq patrouilleurs du type OPV 64 livrés par STX Lorient au Maroc entre 1995 et 1997, ce bâtiment de 64 mètres de long présente un déplacement de 600 tonnes en charge. Capable d’atteindre la vitesse de 25 nœuds et de franchir 4000 milles à 12 nœuds, il est armé par un équipage de 46 marins et dispose d’un canon de 40mm et de mitrailleuses. 

 

Le patrouilleur Raïs Maaninou en rade de Brest

Le patrouilleur Raïs Maaninou en rade de Brest (© MICHEL FLOCH)

 

Le patrouilleur Raïs Maaninou en rade de Brest

Le patrouilleur Raïs Maaninou en rade de Brest (© MICHEL FLOCH)

Maroc Marine nationale