Pêche
Un pêcheur ramène un obus de 280 mm dans ses filets

Actualité

Un pêcheur ramène un obus de 280 mm dans ses filets

Pêche

Immatriculé à l'Ile d'Oléron, le Dahlia, un bateau de pêche de 11 mètres, a ramené dans ses filets un obus de 280mm. La munition, longue d'un mètre, a été découverte lorsque le filet a été vidé à bord. Alerté vendredi dernier par les pêcheurs, le CROSSA Etel a demandé à l'équipage de ne pas toucher à l'obus et de ne pas rentrer à son port d'attache avant l'arrivée de spécialistes. Il a dépêché sur place la vedette de Gendarmerie maritime Gabian et un hélicoptère Super Frelon, qui a hélitreuillé à bord du celle-ci une équipe du Groupement des plongeurs démineurs de l'Atlantique. Les démineurs ont ensuite été conduits sur le Dahlia afin d'expertiser la munition et assurer son transport vers une zone de neutralisation, permettant ainsi aux pêcheurs de rentrer.
L'origine de l'obus n'a pas été précisée mais il s'agit sans doute d'une munition allemande datant de la seconde guerre mondiale. A la libération, la forteresse de Royan et l'île d'Oléron, une des dernières poches à se rendre, comptait en effet de nombreuses pièces lourdes, dont de l'artillerie de marine de 280mm. Ces canons, installés pour la défense côtière, étaient du même calibre que ceux embarqués sur les croiseurs de bataille du type Scharnhorst et des cuirassés de poche de la classe Lützow (ex-Deutschland). La portée de des obus était de 42 kilomètres. De nombreuses batteries lourdes étaient, ainsi, disposées tout le long du mur de l'Atlantique.
________________________________________

- Voir le site batterietodt.com