Marine Marchande
Un pirate somalien tué lors d'un échange de tirs avec les gardes d'un cargo

Actualité

Un pirate somalien tué lors d'un échange de tirs avec les gardes d'un cargo

Marine Marchande

Une équipe de protection d'une société privée, embarquée sur le cargo panaméen Almezaan, a riposté mardi à une attaque de pirates. L'un des assaillants est mort dans l'échange de tirs. Le navire marchand, qui se rendait à Mogadiscio, en Somalie, a immédiatement envoyé un message de détresse. Alertée, l'EU-NAVFOR, la force navale européenne engagée dans le cadre de l'opération Atalante, a dépêché la frégate espagnole Navarra, qui a fait route sur zone à pleine vitesse. L'hélicoptère du bâtiment a retrouvé les embarcations pirates et les a prises en chasse. Des tirs de semonce ont été effectués par l'appareil, ce qui a persuadé les fugitifs de se rendre. Ils ont ensuite été rejoints par le Navarra. En tout, trois embarcations ont été interceptées, soit un bateau-mère et deux esquifs. Six pirates ont été interpellés et transférés sur la frégate espagnole, de même que le corps d'un septième pirate, retrouvé mort dans l'une des embarcations. Le bateau-mère a, quant à lui, été détruit.
Plus tôt dans la semaine, le Navarra avait porté assistance à l'équipage (13 hommes) d'un bateau de pêche iranien, qui avait été surpris par des pirates. Les marins espagnols leur ont donné de l'eau, des vivres et suffisamment de carburant pour rejoindre la côte.

Le Navarra assistant les pêcheurs iraniens (© EU-NAVFOR)
Le Navarra assistant les pêcheurs iraniens (© EU-NAVFOR)

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime