Défense
Un porte-avions nucléaire américain basé au Japon

Actualité

Un porte-avions nucléaire américain basé au Japon

Défense

L'USS George Washington a quitté Norfolk le 7 avril pour un déploiement qui le conduira jusqu'à Yokosuka, au Japon. Il doit y remplacer à compter du mois d'août le Kitty Hawk, unique porte-avions de la Navy à être basé en permanence hors des Etats-Unis. Le vieux navire, construit en 1961, doit être désarmé en fin d'année. Son remplacement était néanmoins problématique car, contrairement à tous les porte-avions américains construits depuis 30 ans, le Kitty Hawk n'est pas à propulsion nucléaire. Son affectation permanente au Japon était donc acceptée par ce pays. L'annonce de son retrait du service et son remplacement par une unité nucléaire avait provoqué une vive polémique il y a trois ans. Tokyo avait alors rappelé que les principes antinucléaires du pays s'appliquaient à la fabrication, la possession et l'importation d'armes nucléaires, non à la propulsion d'un porte-avions.

US Navy / USCG