Défense
Un premier MdCN tiré depuis l'Aquitaine

Actualité

Un premier MdCN tiré depuis l'Aquitaine

Défense

Le premier tir d’un missile de croisière naval (MdCN) depuis une FREMM a été réalisé depuis la frégate Aquitaine mardi 19 mai au large du site DGA Essais de Missiles du Levant. Ce tir de qualification, qui parachève ceux déjà menés depuis des installations représentatives par la Direction Générale de l'Armement, ouvre la voie à l’entrée en service de ce nouvel outil militaire français et, du même coup, de l’Aquitaine. 

Longue de 142 mètres pour un déplacement de 6000 tonnes en charge, la frégate Aquitaine pourra mettre en œuvre 16 MdCN, des missiles d’une portée estimée à un millier de kilomètres, conçus par MBDA pour neutraliser des cibles terrestres durcies situées à grande distance.

C’est la première fois en Europe qu’une marine disposera d’un outil de ce type sur des bâtiments de surface, les Britanniques disposant de missiles de croisière américains Tomahawk mais uniquement sur leurs sous-marins. Ce sera aussi le cas des futurs SNA français du type Barracuda, dont la tête de série sera livrée en 2018. Ces nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque disposeront d’une version à changement de milieu du MdCN.

Concernant les FREMM, dont 8 à 11 unités doivent être réalisées, on notera que toutes les plateformes, y compris les deux bâtiments aux capacités antiaériennes renforcées (FREMM DA) devraient disposer du MdCN grâce aux lanceurs Sylver A70 de DCNS et à un nouveau lanceur polyvalent qui permettra de tirer aussi bien des missiles de croisière que des missiles surface-air Aster 30. 

 

(MBDA)

(MBDA)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française MBDA | Toute l'actualité du missilier européen