Défense
Un premier Rafale F3 de série pour la marine

Actualité

Un premier Rafale F3 de série pour la marine

Défense

L'aéronautique navale a touché, début juillet, son premier Rafale Marine de série au standard F3. Livré neuf, l'appareil, en provenance de l'usine Dassault Aviation de Mérignac, a rejoint la base aérienne de Mont-de-Marsan. Cet appareil, le M27, présente toutes les capacités offerte par le F3, de la défense aérienne à l'attaque au sol en passant par la lutte antinavire et le déploiement du missile nucléaire ASMP-A (ce dernier devrait être en service à l'automne). Il s'ajoute aux 16 Rafale F2 modernisés au standard F3, l'ensemble de ces appareils devant être rétrofités à la fin de l'été. Par ailleurs, l'aéronautique navale compte, toujours, 9 Rafale F1 sous cocon et en attente de modernisaton. Un dixième appareil initialement livré à ce standard est le seul à continuer de voler, servant à l'expérimentation des nouveaux matériels. Les autres ont subi des modifications nécessaires au chantier de mise au standard F3. L'idée est de conserver la cellule et tous les équipements encore au gout du jour, de débarquer les parties obsolètes et d'intégrer les F1 dans la chaîne de montage F3. La durée d'un retrofit F1-F3 est estimée entre 12 et 18 mois. Elle permettrait de disposer assez rapidement d'une dizaine d'appareils pouvant compenser le retrait progressif des Super Etendard Modernisés (SEM), pour lesquels la marine commencerait à rencontrer des problèmes de pièces détachées.
Concernant les F3 livrés neufs, un second avion de ce type est attendu avant la fin de l'année. Le M27 et le M28 sont les deux premiers Rafale de la troisième commande notifiée par le ministère de la Défense à Dassaut. Cette tranche comprend 59 avions, dont 12 pour la marine (à livrer d'ici 2014). La quatrième commande doit ensuite porter sur 60 appareils, dont 9 en version marine. Pour obtenir un parc complet de 60 Rafale, l'aéronautique navale devra attendre l'exécution de deux autres tranches, soit au mieux 2022. D'ici là, l'avion omnirôle devrait bénéficier de nouvelles améliorations, notamment l'emport du missile air-air à longue portée Meteor.

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française