Défense
Un programme très chargé pour le TCD Orage avant son désarmement

Actualité

Un programme très chargé pour le TCD Orage avant son désarmement

Défense

Livré en 1968, le transport de chalands de débarquement Orage entame sa dernière ligne droite avant la fin de sa carrière opérationnelle au sein de la Marine nationale. Le navire devrait être placé en réserve, ou désarmé, à partir de l'été prochain. D'ici là, son planning opérationnel est très chargé. La semaine dernière, l'Orage a mené une campagne d'appontage au profit de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre. Les hélicoptères de l'ALAT, aujourd'hui Gazelle et Puma et demain NH 90 et Tigre, embarquent en effet sur les navires amphibies de la flotte française. Des entraînements sont donc programmés régulièrement afin de permettre aux pilotes de se qualifier pour les appontages sur des plateformes flottantes. Fin mars, le TCD quittera Toulon pour un exercice avec le Portugal. Un passage dans la région de La Rochelle est également prévu en mai, dans le cadre de l'exercice Skreo (mouette en Breton). En compagnie du bâtiment de projection et de commandement Mistral, l'Orage plagera des éléments de l'armée de Terre. A l'issue de cette période d'activité très soutenue, le vieux bâtiment rejoindra Toulon, où il sera remplacé par le tout nouveau BPC Tonnerre.
Après l'échec de la vente de l'Orage et de l'Ouragan à l'Argentine, un contrecoup semble-t-il de l'affaire de l'ex-Clemenceau, les deux TCD sont toujours à vendre. Placé en réserve l'an passé, l'Ouragan n'est pas conservé « sous cocon », mais plutôt comme bâtiment de complément. Pouvant être réarmé rapidement et disposant de son matériel et de pièces de rechanges, le navire est entretenu par un équipage restreint, composé d'une cinquantaine de réservistes.
(Une série de photos de l'Orage, prises la semaine dernière à Toulon, est présentée dans le diaporama).

Marine nationale