Défense
Un projet européen sur le canon électromagnétique
ABONNÉS

Focus

Un projet européen sur le canon électromagnétique

Défense

Travailler sur l’intégration d’un canon électromagnétique sur le champ de bataille, qu’il soit terrestre ou naval. C’est l’objectif du consortium européen PILUM (Projectiles for Increased Long-range effects Using Electro-Magnetic railgun), qui vient d’être retenu par l’Agence Européenne de Défense pour mener une étude de recherche et technologie sur le sujet. Piloté par l’Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis (ISL), qui travaille depuis plus de 30 ans sur l’accélération électromagnétique, le consortium associe l’institut de recherche belge Von Karman (dynamique des fluides et la propulsion) et différents industriels : les français Naval Group et Nexter en tant qu’intégrateurs de systèmes et pour le second comme fournisseur de munitions également, tout comme l’allemand Diehl Defence. Y participent aussi la société p

Naval Group | Actualité industrie navale de défense