Marine Marchande
Un roulier gravement endommagé devant Oman

Actualité

Un roulier gravement endommagé devant Oman

Marine Marchande

Un roulier a subi de graves dommages à sa coque alors qu’il naviguait dans le golfe d’Oman, à 45 milles au nord de Mascate, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. L’Helios Ray, de la compagnie Ray Shipping, basée à Tel-Aviv et immatriculée à l’île de Man, faisait route entre Damman (Arabie Saoudite) et Singapour, quand une explosion, dont la cause est encore indéterminée, a provoqué des brèches des deux côtés de sa coque à l’avant et à un de ses ponts. L’équipage est sain et sauf et le navire a pu rejoindre par ses propres moyens Port Rashid à Dubaï.

Les circonstances de cette attaque ne sont pas encore déterminées mais elle a provoqué de nombreuses réactions à commencer par celle d’Israël, nationalité de résidence des propriétaires du navire. Le premier ministre Benyamin Netanyahu a rapidement attribué cet acte à l’Iran et a annoncé des représailles. Celles-ci pourraient avoir été concrétisées dès ce week-end dans des raids aériens sur Damas-sud, où s’entraînent des troupes des gardiens de la révolution iraniens et de membres du Hezbollah libanais.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a vigoureusement rejeté les accusations d’implication de son pays dans cet accident.

Les attaques de navires de commerce, notamment au moyen de mines posées sur la coque ou de vedettes chargées d'explosifs, se sont multipliées ces deux dernières années dans le golfe arabo-persique mais aussi devant les côtes saoudiennes. Cette méthode serait notamment utilisée par les rebelles yéménites Houtis qui affrontent les forces saoudiennes.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.