Défense
Un second client pour le nouveau radar NS100 de Thales

Actualité

Un second client pour le nouveau radar NS100 de Thales

Défense

Le groupe d’électronique a enregistré une seconde commande pour son nouveau radar de surveillance NS100. Cette fois, c’est la marine néerlandaise qui a choisi d’équiper le transport de chalands de débarquement Rotterdam, en lieu et place de son radar DA08, vieux de 30 ans. Le remplacement sera réalisé au second semestre 2017 à l’occasion d’une période de maintenance du bâtiment, mis en service en 1998.

Cette commande s’ajoute à un premier contrat remporté auprès d’une marine asiatique, à laquelle Thales Nederland va fournir 8 NS100. L’identité de ce client n’a pas été encore officielle mais il s’agirait selon différentes sources de Singapour. Ces radars équiperont les 8 nouvelles corvettes du type LMV (Littoral Mission Vessels), des unités de 80 mètres et 1200 tonnes dont le premier exemplaire a été mis sur cale le 11 septembre au chantier ST Marine. Sa livraison est prévue en 2016, ses sisterships devant suivre d’ici 2020. Les premiers NS100 doivent, quant à eux, être remis aux Singapouriens en 2015.

Le Naval Smarter 100 est un radar utilisant la technologie multifaisceaux deux axes et antenne active (AESA). Fonctionnant en bande S, il est optimisé pour la détection de cibles dans des environnements complexes, notamment en zones littorales. Conçu pour la surveillance surface et aérienne, le NS100 peut également être employé avec l’armement, qu’il s’agisse de missiles ou de système d’autodéfense à très courte portée comme les Goalkeeper dont est équipé le Rotterdam. Thales propose cet équipement dans un mât intégré pouvant comprendre, en plus du NS100, un radar Scout Mk3 (FMCW), un système d’interrogation de transpondeurs IFF mode 5/S, un système de contrôle du trafic aérien ADS-B, un système électro-optique, ainsi qu’un récepteur AIS pour l’identification des navires. 

Thales Marine néerlandaise