Divers

Actualité

Un skipper miraculé de la tempête Haley évacué en Polynésie

Hier matin, le skipper et propriétaire du Lody, un voilier français immatriculé à Fort-de-France, en Martinique, a demandé son évacuation au centre de secours et de coordination maritime (MRCC) de Papeete, en Polynésie. Lors de son transit entre la Nouvelle-Calédonie et Tahiti, son bateau a été gravement endommagé par la tempête tropicale Haley. C’est avec toutes les voiles du Lody déchirées, le gouvernail brisé, les équipements électroniques en partie hors service et un bateau qui n’était plus manœuvrable que le skipper s’est miraculeusement sorti de la tourmente. Le 10 février, le patrouilleur Arago, de la Marine nationale, a capté un message d’alerte alors qu’il était en escale à Nuku Hiva, et l’a relayé au MRCC de Papeete. « Le skipper, très fatigué, a cependant hésité à demander son évacuation et a souhaité passer encore une nuit à bord pour essayer de maîtriser la situation. Grâce au voilier Ratafia, basé aux Gambier, le MRCC a suivi en permanence, par radio, l’évolution de la situation ».

 

 

Un hélicoptère Dauphin (© : MARINE NATIONALE)

 

 

Finalement, le propriétaire du voilier, épuisé, a demandé hier (à 5h20 du matin, heure locale) son évacuation, « le plus rapidement possible, le moteur du bateau venant de tomber en panne », précise le MRCC. Celui-ci ne disposant pas de moyen nautique dans la zone, il a fallu faire appel à l’un des hélicoptères de sauvetage Dauphin basés en Polynésie. Vers 10h50, après s’être ravitaillé à Rurutu, l’appareil a procédé au treuillage du skipper. L'homme a été déposé au dispensaire de Rurutu, où il a été placé en observation par le service médical dans l’attente d’être transféré par avion à Tahiti. Pour mener à bien ce sauvetage, le MRCC note que le Dauphin a parcouru 1500 km en un peu plus de 6 heures.

Sauvetage et services maritimes