Construction Navale
Un sursis européen pour les chantiers polonais

Actualité

Un sursis européen pour les chantiers polonais

Construction Navale

Bruxelles a accordé un délai supplémentaire pour permettre la vente des chantiers de Gdynia et Szczecin. C'est ce qu'a indiqué hier le gouvernement polonais. Cette décision de la Commission européenne, qui avait fixé au 31 août la date limite pour trouver un repreneur, intervient après l'échec d'un projet de reprise par des investisseurs du Qatar. Un nouvel appel d'offres devrait être lancé, afin de trouver un nouvel acquéreur aux deux chantiers, menacés de disparition. Suite à l'ouverture d'une enquête, en 2005, Bruxelles avait estimé que Gdynia et Szczecin avaient bénéficié d'aides d'Etat, dont elle réclamait le remboursement.