Marine Marchande
Un tanker battant pavillon britannique arraisonné par l’Iran dans le détroit d’Ormuz

Actualité

Un tanker battant pavillon britannique arraisonné par l’Iran dans le détroit d’Ormuz

Marine Marchande

Les gardiens de la révolution ont arraisonné le 19 juillet un pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d’Ormuz. Il s’agit du Stena Impero, navire de 183 mètres et près de 50.000 tonnes de port en lourd qui, s’il est immatriculé au Royaume-Uni, appartient à l’armateur suédois Stena. Son équipage comprend 23 marins, dont 18 y compris le capitaine seraient indiens (les autres seraient de nationalités philippine, lettone et russe). Conduit au port iranien de Bandar Abbas, le navire a selon Téhéran été arraisonné pour « non-respect du code maritime international » du fait selon les Iraniens qu’il a heurté un bateau de pêche et poursuivi sa route sans s’arrêter. Mais les Occidentaux y voient surtout une réponse iranienne à la décision de la Cour suprême de Gibraltar, quelques heures plus tôt, de prolonger de 30 jours la détention du pétrolier Grace 1, immobilisé depuis le 4 juillet car soupçonné par les autorités britanniques d’être en route pour livrer du pétrole iranien en Syrie, en violation de l’embargo européen à l’encontre du régime de Damas. Londres et d’autres capitales européennes, ainsi que Washington, ont dénonc