Histoire Navale

Actualité

Un trois-mâts goélette en plein Paris

Histoire Navale

La Boudeuse prend ses quartiers d'hiver à Paris. Le vieux gréement arrivera en fin de matinée devant la Grande Bibliothèque, où il restera amarré plusieurs mois. Afin de lui permettre de remonter la Seine et de passer les ponts de la capitale, la Boudeuse a été démâtée en aval. Son gréement, transporté par péniche, est attendu en début de matinée à Paris. Durant ce séjour loin de la haute mer, conférences, colloques et réceptions seront organisées à bord. L'équipage reviendra sur la dernière expédition du trois-mâts goélette, qui a achèvé cet été trois années de tour du monde. Au cours de cette circumnavigation de 50.000 milles, le navire et ses hommes se sont consacrés essentiellement à la découverte de huit peuples mal connus et difficiles d'accès, disséminés entre l'Amérique du sud, le Pacifique, l'Asie et l'Afrique. Ces huit peuples ont pour dénominateur commun de vivre dans des îles perdues, sur les berges de fleuves oubliés ou le long de côtes délaissées, d'où leur appartenance à ce que l'on peut appeler d'une manière générique les « peuples de l'eau ». Huit films, des grands reportages et une série de livres naîtront de cette exploration et permettront au grand public de partager les découvertes et les rencontres de l'équipage, mené par le capitaine de la Boudeuse et initiateur du projet, Patrice Franceschi. L'homme avait racheté le bateau, construit il y a près d'un siècle en Hollande, en 2003, pour le transformer en voilier d'exploration.

Vieux gréements | Actualité des navires traditionnels