Disp POPIN non abonne!
Défense
Un troisième ravitailleur pour la marine allemande

Actualité

Un troisième ravitailleur pour la marine allemande

Défense

La marine allemande dispose d’un troisième ravitailleur polyvalent du type 702, qui vient s’ajouter aux Berlin et Frankfurt am Main, livrés par le chantier Flensburger en 2001 et 2002. Une décennie plus tard, le Bonn est officiellement entré en service le 13 septembre. Ce bâtiment a été commandé en 2009 dans le cadre d’un plan de relance de l’économie mis en place par l’Allemagne pour soutenir son industrie suite à la crise.  Le contrat a bénéficié à Peenewerft, qui a construit la coque, à Flensburger, qui a fabriqué les superstructures, ainsi qu’au chantier TKMS d’Emden, qui a assemblé et armé l’ensemble.

Le Bonn est à peu près identique à ses deux aînés, si ce n’est une nouvelle motorisation, confiée à MTU, qui a mis en place des moteurs diesels légèrement plus puissants, permettant de pousser la vitesse au-delà de 20 noeuds. Les systèmes de refroidissement et la climatisation sont, par ailleurs, plus efficaces, permettant de déployer plus facilement le bâtiment en eaux chaudes.

 

 

Le Bonn (

Le Bonn (© TKMS)

 

 

Longs de 173.7 mètres pour une largeur de 24.5 mètres, les ravitailleurs du type 702 présentent un déplacement de 20.240 tonnes en charge. Dotés de deux grues d’une capacité de 12.5 tonnes et d'un portique de ravitaillement permettant de servir simultanément deux unités de combat en combustible et charges lourdes, les bâtiments peuvent emporter 9540 tonnes de carburant, 160 tonnes de munitions, 280 tonnes de pièces de rechange et 450 tonnes d’eau, ainsi que des vivres. Ils sont également conçus pour pouvoir embarquer 84 EVP (Equivalent vingt pieds, taille standard du conteneur), avec la capacité d’installer des locaux hospitaliers dans une structure aménagée dans des conteneurs. Ce module médical, appelé MERZ par les Allemands, peut  accueillir 50 blessés et dispose de deux blocs opératoires.

Armés par un équipage de 150 hommes, les ravitailleurs du type 702 peuvent accueillir une centaine de passagers et embarquent jusqu’à deux hélicoptères. L’armement comprend deux systèmes surface-air Stinger-Fliegerfaust, quatre canons de 27mm et quatre mitrailleuses de 12.7mm.

On notera que ce type de bâtiment a été retenu par le Canada, qui doit faire construire deux unités dérivées des Berlin afin de remplacer les HMCS Protecteur et HMCS Preserver à partir de 2017. 

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)