Défense
Un véritable hôpital en pleine mer

Actualité

Un véritable hôpital en pleine mer

Défense

Petite ville flottante de près de 2000 habitants, le porte-avions Charles de Gaulle dispose d'un vase hôpital, dont la surface atteint 620 mètres carrés. A la différence d'une structure terrestre, les moyens du navire doivent lui permettre de gérer seul un très grand nombre d'interventions, allant de la simple « bobologie » au traitement des grands brûlés, en passant par des interventions chirurgicales complexes. « Nous pratiquons la médecine générale avec des patients de 18 à 55 ans. Il y a des chutes, de petites traumatologies mais aussi des cas plus sérieux, comme des infections pulmonaires. Suite à certaines escales, nous devons aussi traiter des pathologies digestives. Ainsi, nous avons généralement quelques 300 consultations après Djibouti. C'est aussi un milieu accidentogène dans un environnement industriel, avec tous les risques que cela comporte », ex

A bord du porte-avions Charles de Gaulle