Marine Marchande
Un vraquier chinois détourné au large des Seychelles

Actualité

Un vraquier chinois détourné au large des Seychelles

Marine Marchande

Le vraquier chinois De Xin Hai, chargé de charbon, a été attaqué lundi. Des pirates ont pris le contrôle du navire, qui naviguait à 550 milles au nord-est des Seychelles et à 700 milles des cotes somaliennes. Appartenant à la compagnie Qingdao Ocean Shipping, le navire de commerce venait d'Afrique du sud et faisait route vers l'Inde, avec 25 membres d'équipage à bord. Alertée au moment de l'attaque par les marins du De Xin Hai, les autorités chinoises ont indiqué qu'elles s'efforçaient de lui « porter secours ».
Sur place, la marine chinoise dispose de bâtiments engagés dans la lutte contre la piraterie. Mais, une fois les pirates maîtres d'un navire, il est toujours difficile et risqué de les « déloger » par la force. De telles opérations peuvent, en effet, mettre en danger la vie des otages.
Reprenant leurs attaques avec la fin de la période de mousson, les pirates somaliens démontrent, une fois de plus, leur capacité à opérer très loin de leurs bases, grâce à des bateaux-mères. A ce jour, six à sept navires marchands seraient retenus, avec près de 146 marins. Depuis le début de l'année, 174 bateaux ont fait l'objet d'attaques, 49 d'entre eux ayant été capturés.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime