Marine Marchande
Un vraquier grec dérouté à Brest pour pollution maritime

Fil info

Un vraquier grec dérouté à Brest pour pollution maritime

Marine Marchande

Le Thisseas, vraquier grec, dérouté pour pollution maritime par les autorités françaises, est toujours à Brest, où il est arrivé le 26 février.  L’avant-veille, un avion Falcon 50 de la Marine nationale en vol de surveillance des approches maritimes avait détecté une pollution volontaire du navire dans la zone économique exclusive française. Cette pollution d’environ 40 kilomètres de long sur 50 mètres de large a été repérée à 185 milles (environ 330 kilomètres) au sud-ouest de la pointe de Penmarc’h, dans le Finistère. Parti de Saint-Pétersbourg, le Thisseas, long de 225 mètres et battant pavillon du Libéria, faisait alors route vers la Chine.

 

Le Thysseas vu depuis le Falcon 50 (© : MARINE NATIONALE)

Le Thysseas vu depuis le Falcon 50 (© : MARINE NATIONALE) 

 

Un procès verbal de constatation a été rédigé par le commandant du Falcon 50 et transmis au procureur de la République du tribunal de Brest, spécialisé pour la répression des pollutions volontaires par hydrocarbures. Le procureur a décidé le déroutement du navire vers le port breton.

Alors que le groupement de gendarmerie maritime de Brest poursuit ses investigations, le parquet de Brest, compétent en la matière, devrait donner une conférence de presse en début de semaine pour faire le point sur l'affaire.

 

 

Pollution en mer et accidents