Science et Environnement
Under the Pole collecte du corail à 172 mètres de profondeur

Actualité

Under the Pole collecte du corail à 172 mètres de profondeur

Science et Environnement

Le 4 avril 2019, dans l’archipel des Gambier en Polynésie française, Ghislain Bardout et deux plongeurs de son équipe de l'expédition Under the Pole ont rapporté le corail mésophotique le plus profond jamais prélevé au monde (-172 mètres) : le Leptoseris hawaiiensis. Depuis juillet dernier l'équipe effectue des plongées entre -30 et -150 mètres de profondeur pour collecter et étudier les coraux mésophotiques (moyennement lumineux). Cette étude est réalisée en partenariat avec le Criobe (lié au CNRS) à Moorea en Polynésie française. Après près de 1000 plongées dans les eaux des cinq archipels, les plongeurs d'Under The Pole ont prélevé plus de 4000 échantillons de ces coraux. Ces échantillons et ce corail à 172 mètres de profondeur sont source d'espoir pour les scientifiques. Cela prouverait que les coraux de surface (atteints par les conséquences du réchauffement climatique) trouvent refuge dans les profondeurs des océans. Ainsi, on pourrait imaginer re-ensemencer les coraux de surface avec les coraux de profondeur. 

Under the Pole est une expédition menée à bord de la goélette Why. A son bord, Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé-Bardout, qui ont quitté Concarneau au printemps 2017 pour prendre la direction du Groenland puis du Canada. L'été 2017 a été ainsi l'occasion, pour les spécialistes de la plongée polaire embarqués sur Why, d’effectuer des études sur la fluorescence naturelle et la biodiversité sous-marine à travers le passage du Nord-Ouest. Le deuxième volet de l'expédition se tient donc en Polynésie depuis l'été 2018. Après ces plongées profondes, l'équipe d'Under the Pole va tester la Capsule, un habitat sous-marin léger qui va permettre des observations en plongées de près de 72 heures. Suite à cette campagne, Why devrait ensuite mettre le cap sur la Patagonie puis l'Antarctique.