Défense
Une« Abeille Bourbon algérienne » à Toulon

Actualité

Une« Abeille Bourbon algérienne » à Toulon

Défense

L’El Mousir, l’un des trois nouveaux remorqueurs de haute mer de la marine algérienne, version améliorée de l’Abeille Bourbon et de l’Abeille Liberté, était à Toulon cette semaine dans le cadre d’exercices avec la Marine nationale. Les 24 et 25 avril, au large du port varois, l’El Mousir s’est entrainé avec les bâtiments d’assistance, de soutien et de dépollution (BSAD) Jason et Ailette. Le premier jour, les manœuvres portaient sur l’assistance à un navire en difficulté. A ce titre, le remorqueur algérien a joué le rôle d’un ferry victime d’une voie d’eau suite à une collision. Comme dans une situation réelle, une équipe d’évaluation et d’intervention a été hélitreuillée à bord afin de déterminer l’ampleur des dégâts - fictifs – et préparer les opérations de secours. Une remorque a été passée avec le Jason, qui a tracté l’El Mousir. Les rôles ont ensuite été inversés et c’est le bâtiment algérien qui a remorqué l’Ailette.

 

 

Le remorqueur algérien  El Mousir (© : MARINE NATIONALE)

Le remorqueur algérien  El Mousir (© : MARINE NATIONALE)

 

 

Lutte contre la pollution

 

La journée d’hier a, quant à elle, été consacrée à la lutte contre la pollution. Toujours suivant un scénario fictif, les navires sont intervenus suite à la détection d’une nappe d’hydrocarbures par un avion POLMAR de la Douane. Une intervention des moyens maritimes de lutte contre la pollution a été coordonnée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée, impliquant l’El Mousir, l’Ailette et le Jason. Les bâtiments ont pu déployer les moyens de récupération adéquats suite aux analyses effectuées sur des échantillons d’hydrocarbures par le centre d’expertises pratiques de lutte antipollution (CEPPOL).

 

 

Déploiement de moyens anti-pollution (© : MARINE NATIONALE)

Déploiement de moyens anti-pollution (© : MARINE NATIONALE)

 

Déploiement de moyens anti-pollution (© : MARINE NATIONALE)

Déploiement de moyens anti-pollution (© : MARINE NATIONALE)

 

Déploiement de moyens anti-pollution (© : MARINE NATIONALE)

Déploiement de moyens anti-pollution (© : MARINE NATIONALE)

 

 

Ces manœuvres ont permis d’entrainer l’ensemble des acteurs impliqués dans les opérations de lutte contre la pollution, de sauvetage et d’assistance aux navires, tout en renforçant la coopération entre les marines française et algérienne, qui pourraient être amenées à travailler de concert en cas de catastrophe maritime au large de leurs côtes. Cela, alors que l’Algérie, avec ses trois nouveaux remorqueurs, dispose désormais des moyens de sauvetage les plus puissants en Méditerranée occidentale.

 

 

Les plus puissants remorqueurs de Méditerranée occidentale

 

 

Longs de 86 mètres pour une largeur de 18 mètres, ces remorqueurs sont du type UT 515 CD, un design développé par Rolls-Royce. Livrés en 2012, soit 7 ans après l’Abeille Bourbon et l’Abeille Liberté, ils ont été construits par Vard (ex-STX OSV), les coques étant réalisées en Roumanie (Tulcea) puis transférées en Norvège (Brattvaag) pour achèvement. Les équipages algériens ont, quant à eux, bénéficié d'une formation au centre d'entrainement norvégien de Rolls-Royce à Ålesund.

Grâce à ces puissants remorqueurs, dotés d’une capacité de traction de plus de 200 tonnes et capables de porter assistance aux plus gros navires de commerce, l’Algérie peut assurer efficacement la sécurité maritime au large de ses côtes, où transitent de très nombreux bateaux (notamment les porte-conteneurs géants des lignes Asie - Europe). Elle dispose aussi de moyens adéquats pour intervenir, en cas de besoin, sur la flotte de tankers qui vient s'approvisionner dans les terminaux pétroliers et gaziers algériens.

Marine algérienne Marine nationale