Histoire Navale
Une base de données répertorie les 5100 navires perdus par la Royal Navy en 500 ans

Actualité

Une base de données répertorie les 5100 navires perdus par la Royal Navy en 500 ans

Article gratuit
Histoire Navale

Fruit d’un travail initié en 2011 par le Maritime Archaeology Sea Trust, une grande base de données répertoriant chacun des 5100 bâtiments de combat et unités auxiliaires perdus par la Royal Navy depuis 1512, est désormais ouverte au public.

On y trouve donc une multitude de bateaux depuis l’époque d'Henri VIII d’Angleterre, souvent considéré comme le fondateur de la Royal Navy, jusqu’à l’époque moderne, incluant par exemple les pertes britanniques lors de la guerre des Malouines, en 1982.

Cette base de données avait été initialement créée pour aider les experts juridiques et archéologues à protéger les épaves de la marine britannique dans le monde entier. Puis le Maritime Archaeology Sea Trust a estimé qu’il serait intéressant que les historiens et le grand public puissent y avoir librement accès.

Toutes les pertes, en temps de guerre comme de paix, y sont indexées. On peut y rechercher des navires par noms, tonnages, dates, les raisons pour lesquelles ils ont coulé ou encore par zones géographiques. On apprend ainsi que la Royal Navy a perdu 760 unités en cinq siècles dans les eaux françaises, ou encore que 300 de ses bâtiments ont été coulés par des avions et 605 par des sous-marins.  

- Accéder à la base de données Royal Navy Loss à l'adresse https://thisismast.org/research/royal-navy-loss-list-search.html

 

 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques