Défense
Une base sous-marine pour commandos et missiles de croisière

Actualité

Une base sous-marine pour commandos et missiles de croisière

Défense

L’USS Ohio, ancien sous-marin nucléaire stratégique (*), termine sa conversion en lance missiles de croisière et navire pour opérations spéciales. Le cœur nucléaire du submersible a été rechargé aux chantiers Puget Sound Naval Shipyard (Washington) et le bâtiment s’apprête à débuter ses essais à la mer. L’énorme chantier destiné à reconvertir l’Ohio aura duré quatre ans. Au cours de cette période, les silos des 24 missiles nucléaires Trident ont été retirés pour installer les modules de lancement de 154 Tomahawk et une importante zone de stockage pour le matériel de commandos. Outre sa fonction de base de missiles de croisière, le sous-marin devient également un navire dédié aux opérations spéciales avec la possibilité d’embarquer une centaine de commandos SEAL. En temps normal, ce chiffre n’est toutefois que de 66. Pour transporter ces hommes, un mini sous-marin ASDS (Advanced Seal Delivery System) est embarqué sur le dos du navire. Après une longue série d’essais en mer qui sera menée dans les prochaines semaines, l’USS Ohio retrouvera le service actif début 2006. Trois autres submersibles du même type, les Michigan, Florida et Georgia sont également en cours de refonte. Ils seront de retour au sein de la marine américaine à l’automne 2006, début 2007 et début 2008. La durée de vie de ces bâtiments dans leurs nouvelles fonctions est estimée à 20 ans. Le coût total du programme atteint 4 milliards de dollars.

(*) Entre 1976 et 1997, l’US Navy a fait construire 18 sous-marins nuclaires lanceurs d’engins du type Ohio. Compte tenu des accords sur la réduction des armements atomiques, il avait été décidé de désarmer quatre unités de cette classe.

US Navy / USCG