Energies Marines
Une centrale de géothermie marine construite à Marseille

Actualité

Une centrale de géothermie marine construite à Marseille

Energies Marines

500.000 m2 de bureaux climatisés en chaud et en froid par l’énergie de la mer sur les quais d'Arenc : la première centrale de géothermie marine française va voir le jour en 2015 au cœur du grand port maritime de Marseille. Le projet, baptisé Thassalia, est mené par Cofely Services, une filiale du groupe GDFSuez, en partenariat avec le pôle Euroméditerranée.

 

Shéma de fonctionnement de la centrale (COFELY)

Shéma de fonctionnement de la centrale (COFELY)

 

La centrale fonctionnera selon le principe de la géothermie : de l’eau pompée dans le port de Marseille va circuler dans des échangeurs et alimenter des pompes à chaleur. Thassalia va alimenter un réseau long de 3 km parmi lesquels Euromed Center, les Docks et le parc habité d’Arenc. « Ses spécificités techniques ont été élaborées sur mesure, en prenant en compte le climat local (vitesse du Mistral, courants marins…) et la géographie du site », détaille Cofely. Le projet, financé avec l’appui des collectivités locales, des fonds européens et de l’ADEME, représente un investissement de 35 millions d’euros. « A la clé, de nombreux bénéfices pour l’EcoCité au sens de l’efficacité énergétique, à travers une réduction de 70 % des émissions de gaz à effet de serre et de 65 % de la consommation d’eau », précise la filiale de GDF Suez.


Port de Marseille Energies Marines Renouvelables