Défense
Une corvette à bord de l'Almak

Reportage

Une corvette à bord de l'Almak

Défense

« Gouvernez au 210 ». La voix n’est pas encore très assurée mais le regard est concentré sur les amers qui défilent en rade de Lorient. Le quart à bord de l’Almak, bâtiment de formation maritime de Navocéan (coentreprise entre Piriou et DCI), est assuré par un jeune élève officier qatari. « Il occupe la fonction 1, celle de chef de quart. Il travaille avec deux autres élèves, un à la barre et l’autre qui fait des relèvements et des points sur la carte ».

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Le commandant Jean-Pierre Cuny est à la tête de l’Almak depuis la sortie de ce dernier des chantiers Piriou en septembre 2013. Il a déjà vu défiler plusieurs bordées d’élèves officiers étrangers, formés en France par DCI Navfco. « Nous avons eu des Saoudiens, des Libyens, des Qataris, qui étudient à l’Ecole Navale dans le cadre du CENOE (cours de l’Ecole Navale pour les officiers étrangers). Ici c’est la partie pratique, ils viennent se former à la navigation côtière pendant des corvettes d’une semaine ».

 

L'Almak en mer (PIRIOU)

L'Almak en mer (PIRIO

DCI