Marine Marchande

Actualité

Une épave de sous-marin allemand enrochée au large de la Norvège

Marine Marchande

L'U-864 a été coulé le 9 février 1945 par un sous-marin britannique à deux milles de l'île norvégienne de Fedje, non loin de Bergen. Le U-Boot allemand venait d'appareiller avec à son bord 67 tonnes de mercure liquide à destination du Japon. Depuis 2003 et la découverte, à 160 mètres de fond, de l'épave sectionnée en deux parties, l'administration maritime norvégienne faisait face à un dilemne : le métal toxique à bord s'était déjà répandu sur une surface de 30.000 m2; fallait-il risquer d'en propager davantage en relevant l'épave? Et si on la laissait dans le fond, comment faire pour empêcher le mercure de se répandre à chaque tempête? La partie avant, reposant sur le bord d'un fossé sous-marin, était la plus problématique.

 

(© VAN OORD)

 

L'administration norvégienne a donc choisi d'utiliser une technique d'enrochement, très répandue à l'offshore pour notamment protéger les câbles sous-marins. Elle a, pour celà, fait appel au spécialiste néerlandais du dragage et des opérations offshore Van Oord. Les ingénieurs ont élaboré une solution originale: isoler le sol marin contaminé et recouvrir l'épave, le tout en respectant les contraintes de l'administration norvégienne, qui avait fixé à 220 ml (soit un verre) la quantité de mercure qui pouvait être rejetée durant l'ensemble des travaux.

Les ingénieurs ont donc commencé par imaginer une solution pour réduire l'érosion et la dispersion depuis les sols pollués : une couche de sable a été déposée sur l'ensemble de l'espace contaminé et l'épave. Pour celà, un diffuseur crée spécialement pour cet usage a été installé sur le robot télé-opéré (ROV) du navire de pose de flexibles Stornes. En tout, près de 30.000 tonnes ont été déposées, formant une couche de 50 cm. Celle-ci a ensuite été recouverte par 160.000 tonnes de rochers.

L'ensemble de l'opération, menée au printemps 2016, a duré cinq semaines. Elle a été effectuée sous la surveillance de l'institut norvégien pour la qualité de l'eau, qui a réalisé des mesures régulières.

 

(© VAN OORD)

(© VAN OORD)

(© VAN OORD)