Nautisme
Une famille de plaisanciers danois retenue en otage en Somalie

Actualité

Une famille de plaisanciers danois retenue en otage en Somalie

Nautisme

Cinq membres d'une famille, dont trois adolescents, et deux membres d'équipage, tous danois, seraient actuellement retenus en otage dans une zone montagneuse du Puntland, au nord de la Somalie. Leur voilier a été attaqué le 24 février à 250 milles à l'Est de l'île de Socotra. Une fois au mouillage devant les côtes du Puntland, les otages auraient été transférés à bord de l'Ems River, un vraquier également détourné. Cette manoeuvre est, apparemment, consécutive au fait que les pirates, ayant vu un navire de guerre s'approcher du voilier, auraient redouté un assaut des militaires. C'est, sans doute, une conséquence de l'opération récemment menée par les commandos américains sur le voilier Quest, assaut qui s'est soldé par par la mort des otages et de plusieurs pirates.
Concernant les Danois, ils auraient été transférés à terre après que l'Ems River ait été libéré le 3 mars dernier. Ils seraient retenus, depuis, dans la zone d'Hul Anod, à quelques kilomètres du port somalien de Banderbeyla. Plusieurs témoins auraient aperçu un bâtiment militaire croisant dans la zone. Les responsables politiques locaux redoutent une intervention armée et demandent aux autorités danoises de s'appuyer sur eux pour mener les négociations et de ne recourir à la force qu'en dernier ressort.
Pour mémoire, l'an dernier, un couple de plaisanciers britanniques a été libéré après 388 jours de captivité.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime