Croisières et Voyages
Une file indienne de paquebots à l’ouest de la baie de Seine

Actualité

Une file indienne de paquebots à l’ouest de la baie de Seine

Croisières et Voyages

Ce n’était pas moins de sept grands paquebots que les habitants de Saint Vaast la Hougue ont pu découvrir à quelques milles de chez eux le dimanche de la Toussaint. Suite à l’annonce d’un violent coup de vent de sud-ouest prévu en Manche pour le début novembre, les armements ont préféré mettre en totale sécurité leurs joyaux, lesquels attendent patiemment des jours meilleurs au sud de l’Angleterre depuis le printemps dernier. L'agent maritime Humann & Taconet a pu leur obtenir une dérogation pour entrer dans la bande des 12 milles, les eaux territoriales françaises étant de nouveau fermées aux paquebots depuis le reconfinement. 

 

 

Le samedi 31, les Aurora, Arcadia et Britannia de P&O Cruises, les Queen Elizabeth et Queen Mary 2 de Cunard, puis le Zaandam d’Holland America Line – qui rappelons le, sont toutes des filiales du géant américain Carnival Corporation -  ont donc traversé  la Manche pour se mettre à l’abri en baie de Seine. Tandis que les Queen Victoria et Westerdam ont choisi de faire des « ronds dans l’eau » dans cette même baie, le Norwegian Bliss de NCL était quant à lui arrivé deux jours plutôt. D’autres sont néanmoins restés outre Manche, mais leur taille plus modeste leur permet un mouillage tout près de la côte.

Texte et photos : Marc Ottini

 

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur