Vie Portuaire
Une flottille antipollution déployée devant Saint-Nazaire

Actualité

Une flottille antipollution déployée devant Saint-Nazaire

Vie Portuaire

Au second jour de l'exercice ORSEC 44, d'importants moyens de lutte contre la pollution ont été déployés hier au large de Saint-Nazaire. Il y avait là le bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution (BSAD) Alcyon, de la Marine nationale, le remorqueur portuaire Croisic, de Boluda France, mais aussi le Mersey Fisher. Basé à Cork, en Irlande, ce pétrolier fait partie de la flotte de navires dépollueurs affrétés par l'Agence européenne de sécurité maritime (EMSA) et prêts à intervenir dans toutes les eaux communautaires en cas de catastrophe maritime. Long de 91.4 mètres et disposant d'une capacité de stockage de plus de 5000 m3, le Mersey Fisher peut être notamment équipé de bras mécaniques dotés d'écrémeurs.

Le Mersey Fisher  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Le Mersey Fisher (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Le Mersey Fisher  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Le Mersey Fisher (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

L'Alcyon (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
L'Alcyon (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

L'Alcyon et le Croisic  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
L'Alcyon et le Croisic (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Le Croisic et l'Alcyon   (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Le Croisic et l'Alcyon (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Alors que l'Alcyon et le Croisic déployaient un barrage flottant, l'exercice a également vu la mise en oeuvre de chaluts Seynip et Thomsea, spécialement conçus pour la récupération d'hydrocarbures. Ces moyens sont mis en oeuvre par deux chalutiers, qui les tractent en naviguant en parallèle. Pour les besoins d'ORSEC 44, quatre bateaux de pêche avaient été affrétés : Le Mabon 2 (19 mètres), le Mat Ma Co (18 mètres), le Moorea (18.5 mètres) et Les Juniors (20 mètres). L'objectif de cette journée était de former les équipes aux techniques de lutte antipollution aussi bien en mer qu'à terre. L'organisation des moyens déployés a été assurée par le Centre d'expertises pratiques de lutte antipollution (CEPPOL).

Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures  (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)
Chalutier doté d'un récupérateur d'hydrocarbures (© : MARINE NATIONALE - PHILIPPE SOLA)

Pour mémoire, l'exercice ORSEC 44 avait débuté la veille avec des manoeuvres de secours à un navire en difficulté. Y ont notamment participé le VN Partisan, navire plastron de la Marine nationale, l'Alcyon, le remorqueur lorientais Scorff, des vedettes de la SNSM, de la Gendarmerie maritime, de la Douane et de la SNSM, ainsi que de nombreux moyens aériens, avions et hélicoptères.

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer