Divers

Actualité

Une flottille veut forcer le blocus de Gaza

Divers

Affrétés par l'association Free Gaza, deux navires ont appareillé hier de Chypre pour mettre le cap sur les côtes palestiniennes. En tout, 700 militants sont à bord de ces bateaux immatriculés aux Etats-Unis et transportant 10.000 tonnes de matériel, dont une centaine de maisons préfabriquées, ainsi que des équipements médicaux. Cette aide est destinée à la population de la bande de Gaza. Mais, pour parvenir à leur but, les navires devront déjouer le blocus décrété par Israël, qui surveille de près les côtes palestiniennes. Et Tel Aviv n'est pas décidée à laisser les bateaux passer. Samedi, les autorités israéliennes ont indiqué que la marine s'opposerait « de force si nécessaire » au passage de la flottille. L'Etat hébreux estime, en effet, que l'opération est plus politique qu'humanitaire et dénonce la présence à bord des navires de militants soutenant des groupes terroristes comme le Hamas. La marine israélienne prévoit, conséquent, d'arraisonner les bateaux qui tenteraient de forcer le blocus et de les conduire au port d'Ashdod. De son côté, l'association Free Gaza a appelé au soutien de la communauté internationale pour permettre le passage de la flottille. Depuis l'été 2008, 8 convois ont été organisés vers Gaza, 5 étant parvenus à atteindre leur objectif.