Défense
Une frégate brésilienne de passage à Toulon

Actualité

Une frégate brésilienne de passage à Toulon

Défense

Parti début août de la base navale de Rio de Janeiro, le Liberal, l’une des six frégates brésiliennes de la classe Niterói, a fait escale la semaine dernière à Toulon. Le bâtiment a quitté le port français dimanche matin. Il est déployé en Méditerranée dans le cadre de l’opération de maintien de la paix des Nations Unies au Liban. A ce titre, il va intégrer la composante maritime de la FINUL, à laquelle ont déjà contribué précédemment d’autres unités de la marine brésilienne.

 

La frégate Liberal quittant Toulon le 2 septembre (©  MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

La frégate Liberal quittant Toulon le 2 septembre (©  MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

 

Mis en service en 1978, le Libéral est la quatrième des six Niterói, qui adoptent le design Mk10 qu’avait développé le groupe britannique Thornycroft, constructeur des quatre premières unités de la série (Niterói, Defensora, Constituição, Liberal), livrées entre 1976 et 1978. Les deux dernières (Independência et União) ont été réalisées en transfert de technologie à l’arsenal de Rio, d’où elles sont sorties en 1979 et 1980.

Longues de 129 mètres et affichant un déplacement de 3800 tonnes en charge, ces frégates, capables d’atteindre 30 nœuds, sont armées par un peu plus de 200 marins. Elles peuvent mettre en œuvre 4 missiles antinavire Exocet MM40, un système surface-air Albatros, une tourelle de 114mm, deux canons de 40mm, de l’artillerie légère, six tubes lance-torpilles et un hélicoptère Super Lynx.

 

Marine brésilienne