Marine Marchande
Une fuite détectée sur un brise-glace nucléaire russe

Actualité

Une fuite détectée sur un brise-glace nucléaire russe

Marine Marchande

Une fuite radioactive a été détectée la semaine dernière sur le Taimyr, l'un des deux plus grands brise-glaces nucléaires du monde. Le navire russe naviguait en Arctique lorsque l'incident est survenu, a indiqué le 5 mai Rosatomflot, société gérant les bâtiments civils à propulsion nucléaire appartenant à l'Etat russe. « Une faible augmentation de la radioactivité dans l'air a été constatée dans le système de ventilation dans la salle du réacteur. La cause probable est une perte d'étanchéité des systèmes de la première enceinte », précise Rosatomflot.
D'après les autorités russes, l'incident n'est pas grave et la fuite est considérée comme mineure. Le Taimyr a, néanmoins, reçu l'ordre de rejoindre son port d'attache de Mourmansk, dont il était éloigné de 2000 kilomètres, afin que des analyses complémentaires soient menées et les réparations nécessaires entreprises.
Construit à Helsinki, le Taimyr est entré en service en 1989. Long de 150.2 mètres pour une largeur de 29.2 mètres, ce bâtiment affiche un déplacement de 23.460 tonnes en charge. Capable de briser une épaisseur de glace de près de 2 mètres, il dispose d'un réacteur nucléaire, de deux turbines à vapeur et de trois hélices, l'ensemble propulsif développant 52.000 cv. Livré en 1990, un sistership du Taimyr, le Vaygach, est également en service.
____________________________________________

- Voir le site PhotoNord.ru, d'où est extraite la photo illustrant cet article et sur lequel on trouve de très beaux reportages, notamment sur les navires exploités en Arctique