Marine Marchande
Une grève des marins CGT pour mobiliser les candidats à la présidentielle

Actualité

Une grève des marins CGT pour mobiliser les candidats à la présidentielle

Marine Marchande

La fédération nationale des syndicats maritimes CGT a appelé à une grève reconductible à compter d'hier. Un mouvement social, à la veille du deuxième tour des élections présidentielles, visant à attirer l'attention des deux candidats sur la situation actuelle de la Marine marchande et particulièrement l'emploi des marins français. Le mouvement, à vocation nationale, a été particulièrement suivi à Marseille, où les liaisons entre la Corse et le continent ont été interrompues.
Les derniers mois ont vu les armements aux ferries, principaux pourvoyeurs d'emplois de navigants français, souffrir et l'exemple de SeaFrance a attisé les inquiétudes. Dans le préavis de grève, la fédération CGT évoque « un état d'urgence » et et estime que « des milliers d'emplois continuent de disparaître au nom de la concurrence déloyale et de l'application du Registre International Français ». « Cette politique générale de dérèglementation qui s'est accélérée ces dernières années, n'épargne aucun secteur de navigation », poursuit la CGT. Selon elle : « les plans sociaux se sont succédés, dans le remorquage portuaire, au long cours comme à la pêche, allant même pour le secteur à passagers jusqu'à la liquidation de Sea France et il pourrait en être de même avec la SNCM. Sans compter la CMN et la

Divers marine marchande