Vie Portuaire
Une grue portuaire de Calais transférée à Boulogne

Actualité

Une grue portuaire de Calais transférée à Boulogne

Vie Portuaire

Un impressionnant convoi est arrivé hier matin dans le port de Boulogne-sur-Mer. En provenance de Calais, où elle était auparavant exploitée, une grue mobile Liebherr d’un poids de 160 tonnes, acheminée par barge, a été débarquée en roulage. Le transport entre les deux ports a été assuré par la société MIT Chartering, spécialiste de la logistique maritime hors normes et agent en France du groupe néerlandais Muller Dordrecht, auquel appartient la barge et le remorqueur employés à cette occasion.

 

Arrivée du convoi hier matin à Boulogne  (© : MIT CHARTERING

Arrivée du convoi hier matin à Boulogne  (© : MIT CHARTERING)

Arrivée du convoi hier matin à Boulogne  (© : MIT CHARTERING

Arrivée du convoi hier matin à Boulogne  (© : MIT CHARTERING)

 
Le transfert de cette grue intervient dans le cadre d’une réorganisation des moyens de manutention portuaire de Calais et Boulogne, gérés par la Société d’Exploitation des Ports du Détroit (SEPD). A Boulogne, la Liebherr va permettre de renouveler le matériel vieillissant du quai de l’Europe, où se trouvent deux grues Peiner datant des années 90. Celles-ci achèveront leur carrière en 2018 et doivent être ensuite remplacées par des outillages neufs. Calais a, de son côté, pu se séparer de l’engin transféré vers son voisin boulonnais suite à la rénovation des deux grues Caillard repositionnées du quai Devot au quai Fournier.

Du type LHM 150, la Liebherr débarquée hier à Boulogne présente une capacité de levage de près de 14 tonnes à 32 mètres et 40 tonnes à 15 mètres. Après la phase d’installation, de vérification et de mise en service, elle devrait être apte à entrer en exploitation à partir de cette fin de semaine.

Cet outil moderne va permettre à la SEPD d’accompagner le développement du trafic commercial à Boulogne en répondant au souhait des professionnels portuaires, qui avaient demandé la mise en place d’une grue mobile de forte capacité. 
 
En augmentation, le trafic vrac du port nordiste s’est élevé en 2016 à plus de 616.000 tonnes (hors pêche). Il est essentiellement constitué par l’export de pierre à chaux produite dans les carrières du Boulonnais, une activité complétée par d’autres filières, comme les produits agricoles et denrées alimentaires, à l’image des aliments secs pour animaux (pulpe de betterave).
 
Pour mémoire, les ports de Calais et Boulogne ont été regroupés au sein d’une même entité en juillet 2015, afin d’optimiser leur fonctionnement et jouer sur leurs complémentarités. La structure Port Boulogne Calais est exploitée par la SEPD au travers d’un contrat de concession signé avec la Région Hauts de France.

 

Port de Boulogne Port de Calais