Défense

Fil info

Une mission parlementaire sur le futur missile antinavire franco-britannique

Défense

Pour la première fois, deux commissions permanentes de l’Assemblée nationale de la République française et de la Chambre des communes du Royaume-Uni vont conduire une mission d’information commune.

À l’initiative de leurs présidents, MM. Jean-Jacques Bridey et Julian Lewis, la commission de la Défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale et la commission de la Défense de la Chambre des communes ont décidé d’approfondir leur collaboration.

 Les Accords de Lancaster House du 2 novembre 2010 et le Sommet franco-britannique d’Amiens du 3 mars 2016 ont conforté la coopération franco-britannique dans le domaine de la défense. Depuis lors, les commissions chargées de la défense des deux chambres se réunissent régulièrement afin de suivre la mise en œuvre de cette coopération. C’est dans ce contexte que les deux commissions ont décidé de lancer une mission d’information commune afin de témoigner des relations bilatérales en matière de défense et de les renforcer.

 Relative à la prochaine génération de missiles anti-navires, cette mission s’intéressera au programme Futur missile antinavire/Futur missile de croisière (FMAN/FMC) conduit dans le cadre de l’accord bilatéral du 28 mars 2017. Ce programme a pour objectif de disposer d’une nouvelle génération commune de missiles destinés à succéder aux missiles Exocet, Harpoon, SCALP et Storm Shadow à l’horizon 2030.

 Cette mission sera aussi l’occasion d’étudier :

– les besoins des deux marines s’agissant de la future génération de missiles anti-navires, s’agissant notamment de la portée, la vitesse, la furtivité et du dispositif de guidage terminal ;

– l’aptitude de l’industrie française et de l’industrie britannique à satisfaire ces besoins, chacune de leur côté ou en coopération ;

– la disponibilité de missiles adaptés auprès d’autres fournisseurs.

Cette mission sera l’occasion d’organiser des auditions communes à Paris et Londres. Elle donnera lieu à un rapport conjoint, présenté devant les deux commissions au mois de septembre 2018.

 Communiqué de Jean-Jacques Bridet, 23/05/18