Vie Portuaire
Une navette spatiale russe manutentionnée dans le port de Rotterdam

Actualité

Une navette spatiale russe manutentionnée dans le port de Rotterdam

Vie Portuaire

C'est un bien curieux colis qui a transité, le mois dernier, par Rotterdam. La navette russe Buran est arrivée le 2 avril, en provenance de Bahreïn, dans la cale d'un cargo. Après déchargement et remontage des ailes, le véhicule spatial a été transporté sur une barge, via le Rhin, jusqu'à Mannheim, avant de prendre le route et d'arriver à sa destination finale, le Technik Museum de Speyer, en Allemagne. Développé à partir de 1976 pour par l'URSS pour concurrencer les navettes américaines, le programme Buran avait vu le lancement de la navette soviétique en 1988. Après avoir réalisé deux orbites complètes, elle s'était posée, sans encombre, sur la base de Baïkonour, au Kazakhstan. Longue de 36 mètres pour une envergure de 16 mètres et une masse de 61 tonnes, Buran est plus grosse que ses équivalentes américaines. Après la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'URSS, la programme avait été abandonné en raison de son coût énorme.
En 2000, la Buran 002 avait rejoint Australie où elle avait été présentée à l'occasion de jeux olympiques. Elle fut ensuite vendue et rejoignit en 2002 le port de Manama (Bahreïn) pour participer à des shows. C'est là que le musée allemand l'a finalement acquise pour une dizaine de millions d'euros, coût du transport compris.

 La navette Buran transportée sur barge (© : TECHNIK MUSEUM SPEYER)
La navette Buran transportée sur barge (© : TECHNIK MUSEUM SPEYER)

 La navette Buran transportée sur barge (© : TECHNIK MUSEUM SPEYER)
La navette Buran transportée sur barge (© : TECHNIK MUSEUM SPEYER)

 La navette Buran transportée sur barge (© : TECHNIK MUSEUM SPEYER)
La navette Buran transportée sur barge (© : TECHNIK MUSEUM SPEYER)