Une nouvelle directrice pour l'Institut Portuaire d'Enseignement et de Recherche

Fil info

Une nouvelle directrice pour l'Institut Portuaire d'Enseignement et de Recherche

Céline Rolland est recrutée en tant que directrice de l'Institut Portuaire d'Enseignement et de Recherche (IPER) de l'EM Normandie. Elle succède à Hendrik Lohse, nommé directeur du campus d'Oxford.

Diplômée d'un Master I de droit international et d'un 3ème cycle transport international et activités portuaires de l'IPER, CélineRolland débute sa carrière en 1991 au Havre dans un cabinet de courtage en assurances maritimes et transport. Elle prend ensuite la responsabilité du contentieux Afrique à la direction juridique de S.A.G.A. (1994-1997) avant de rejoindre le groupe Bolloré en qualité de chargée de mission à la direction juridique (2002-2005). En 2005, elle devient responsable gestion de sinistres assurances maritimes et portuaires chez Groupama Transport puis HELVETIA. En 2015, elle obtient un Master II en droit de l'Université du Havre et entre à HAROPA - Port du Havre en qualité de juriste.

« Après six ans à la direction de l'IPER où mon équipe et moi-même avons diversifié ses activités, enrichi le portefeuille clients et développé de près de 150% le chiffre d'affaires, je passe le flambeau à Céline Rolland. Je suis certain qu'elleconduira avec brio de beaux projets aux côtés de nos partenaires, et plus particulièrement HAROPA - Port du Havre, la communauté portuaire havraise et l'Organisation Maritime Internationale, sans lesquels cette croissance n'aurait pas été possible » déclare Hendrik Lohse, past directeur de l'IPER.

« C'est avec fierté que je prends la barre de l'IPER qui démontre depuis 39 ans ses fortes capacités d'adaptation et de développement. J'entends continuer à consolider avec mon équipe ses réseaux de clients, de partenaires et d'experts,proposer une offre pertinente de formations et atteindre de nouveaux ports tant en France qu'à l'international. Je veillerai par ailleurs à ce que l'IPER maintienne son cap sur les valeurs structurantes d'ouverture au monde, de travail, d'exigence etd'humilité, qui sont également celles du monde maritime et portuaire » annonce Céline Rolland, la nouvelle Directrice de l'IPER.

Chaque année, plus de 200 professionnels du monde entier sont formés à l'IPER. Pour répondre toujours mieux à leurs attentes, l'institut a créé de nouveaux séminaires sur l'environnement portuaire, la sûreté et la sécurité, le développement durable ou encore la Reverse Logistic. Il a également développé une offre de formations à la demande en France et à l'étranger à l'instar de celle conçue pour 122 cadres de Marsa Maroc, leader national de l'exploitation de terminaux portuaires, en partenariat avec l'ESSEC. Forts de son expertise dans le maritime, le portuaire, la logistique et le supply chain management, l'IPER réalise aussi, avec l'appui des enseignants-chercheurs de l'EM Normandie, des études sur mesure et des travaux de recherche appliquée servant les besoins des entreprises du milieu.

A propos de l'Institut Portuaire d'Enseignement et de Recherche (IPER)

L'IPER est un organisme de formation professionnelle unique dans le monde francophone. Créé en 1977, il est devenu le spécialiste de laformation continue qualifiante des cadres dirigeants dans les secteurs maritime, portuaire et logistique. Ses séminaires sont dispensés enfrançais et/ou en anglais au Havre et à Paris et s'articulent autour de trois grandes thématiques : travaux portuaires, management, gestion et opérations portuaires. L'institut conçoit également des séminaires sur mesure pour le compte de la communauté portuaireinternationale, en Afrique notamment. Autre dimension de son activité : la recherche appliquée pour le compte d'entreprises, decollectivités et d'organismes professionnels. 9 000 personnes représentant plus de 150 pays ont d'ores et déjà bénéficié de l'expertise de l'IPER dans le management, l'ingénierie et le conseil.

Communiqué de l'IPER, avril 2016

 

Port du Havre