Energies Marines

Actualité

Une nouvelle étape pour l'éolien offshore américain

Energies Marines

Le projet d'implantation du plus grand parc éolien offshore américain a été autorisé hier par les autorités fédérales. 660 km2 au large de Long Island et Martha's Vineyard, pouvant accueillir près de 200 turbines, seront ainsi concédés au développeur Deepwater Wind. Celui-ci est d'ores et déjà en train de travailler sur une première ferme de 15 machines, baptisée South Fork, pouvant fournir 90 MW. Celle-ci devrait être opérationnelle dès 2020.

Cette autorisation d'exploitation est un signe encourageant aux Etats-Unis où l'éolien a du mal à décoller. Elle bénéficie de la volonté du gouverneur de l'Etat de New-York, Andrew Cuomo, d'atteindre les 50% d'électricité verte dans la fourniture d'énergie de son territoire. Ce plan implique notamment la fourniture de 2.4 GW d'électricité provenant de l'éolien offshore.

D'autres projets sont en cours, notamment devant le très chic Cape Cod, où la population locale s'est déjà mobilisée contre, en raison de ce qu'elle estime être une gêne visuelle. Le tout premier parc américain, Block island, équipé de cinq machines Haliade 150 produites en France par GE, a par ailleurs démarré il y a tout juste six semaines.

 

Le champ Block Island (© : DEEPWATER WIND)

 

Energie éolienne