Construction Navale
Une nouvelle vedette garde-côte pour les douaniers à Bastia
ABONNÉS

Actualité

Une nouvelle vedette garde-côte pour les douaniers à Bastia

Construction Navale
Défense

Première d’une nouvelle série de quatre unités commandées par la Douane française à Socarenam, le Libecciu vient de rejoindre son port d’attache de Bastia, en Corse. Conçue par les architectes de Bureau Mauric, cette vedette garde-côte de 27.2 mètres de long pour 7 mètres de large affiche un déplacement de 100 tonnes. Réalisée intégralement en aluminium, elle est équipée de deux moteurs diesels Caterpillar de 1622 cv chacun. Sa vitesse maximale est de 22 nœuds, pour une autonomie de plus de 700 milles à 18 nœuds.

Armé par 10 douaniers et pouvant accueillir deux personnes supplémentaires, le Libecciu peut mettre en œuvre des mitrailleuses et dispose d’importants moyens de détection et d’identification, dont un système électro-optique gyro-stabilisé. Pour les contrôles et interceptions, la vedette compte par ailleurs un semi-rigide de 6.5 mètres déployé au moyen d’un bossoir Davit à compensation de gîte. Cette embarcation est un Zodiac SRA-650 pouvant embarquer 6 personnes et atteindre la vitesse de 35 nœuds.

 

La vedette Libecciu (© DOUANE)

La vedette Libecciu (© DOUANE)
 

Livrée le 22 septembre au lendemain de son arrivée à Bastia, la DF25 remplace une vedette du même nom déployée en 1989 et qui arrive en fin de vie. "Un délai de plusieurs semaines séparera la livraison du moyen et sa mise en service opérationnelle (MSO) afin de permettre aux personnels de l'unité de s’approprier leur nouveau moyen. Cette phase de pré-MSO doit leur permettre de découvrir les équipements embarqués, les qualités nautiques du moyen, de définir les procédures d'urgence indispensables à l'exploitation en sécurité du moyen et d'assurer les personnels à leur mise en œuvre, de prendre la mesure des qualités nautiques du moyen au cours de missions d'entrainement etc...", explique la Douane, qui rappelle qu'elle dispose en Corse dispose par ailleurs de deux patrouilleurs légers (entre 25 et 30 mètres) affectés respectivement à Bastia et à Ajaccio. Ces moyens sont exploités par un effectif global de 35 douaniers qualifiés et formés à la navigation maritime, qui sont répartis entre les deux brigades. 

Après le Libecciu, les coques de ses deux premiers sisterships, réalisées par le chantier Socarenam de Saint-Malo, ont rejoint le site du constructeur à Boulogne, où elles seront achevées. La seconde VGC de ce type devrait être livrée d’ici la fin de l’année et les deux autres en 2018. Ces trois unités seront basées à Sète, Cherbourg et Marseille.

 

Coque de l'une des prochaines VGC de la série à Boulogne © MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Coque de l'une des prochaines VGC de la série à Boulogne © MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Coque de l'une des prochaines VGC de la série à Boulogne © MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Coque de l'une des prochaines VGC de la série à Boulogne © MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Destinées à la surveillance des frontières maritimes nationales et européennes aux approches de la Corse, la lutte contre les trafics illicites et les missions d’assistance, ces nouvelles unités permettent à la Douane de poursuivre le renouvellement de ses vielles vedettes garde-côtes. A noter que le Libecciu et ses sisterships sont une version compacte des deux vedettes de 32 mètres livrées en 2016 et 2017 par Socarenam.

 

La vedette Seudre, vedette de 32 mètres livrée en 2016 par Socarenam © DGDDI)

La vedette Seudre, vedette de 32 mètres livrée en 2016 par Socarenam © DGDDI)

 

Socarenam Douane