Energies Marines
Une première hydrolienne débarque sur le port de Cherbourg

Actualité

Une première hydrolienne débarque sur le port de Cherbourg

Energies Marines

Arrivée en cargo depuis Rotterdam trois jours plus tôt, une imposante hydrolienne réalisée par le constructeur allemand Voith Hydro a été débarquée hier à Cherbourg. Pour manutentionner le colis de 18 mètres de long et 4 mètres de diamètre, présentant un poids de 180 tonnes, il a fallu mettre en œuvre deux grues sur le quai des Flamands. L’hydrolienne a, ensuite, été transférée par moyens roulants jusqu’aux locaux du chantier CMN, où elle va être assemblée et préparée en vue de son immersion dans la rade de Cherbourg. Cette opération permettra de tester la machine avant son départ, fin mai, pour l’Ecosse, où elle sera testée sur un site du Centre européen d’énergie maritime (EMEC).

 

 

(© : VOITH HYDRO)

(© : VOITH HYDRO)

 

 

Dans le cadre de ce projet, un partenariat a été signé en février dernier entre GDF Suez, Voith Hydro et CMN. L’énergéticien français, qui s’est allié l’an dernier au turbinier allemand (co-entreprise de Voith et Siemens), travaille avec ses partenaires sur différents projets de parcs éoliens, dont ceux envisagés sur les sites du raz Blanchard et du Fromveur, au large du Cotentin et du Finistère.

 

 

- Voir notre article sur le partenariat entre GDF Suez et Voith Hydro

Energies Marines Renouvelables Engie (ex-GDF Suez) Constructions Mécaniques de Normandie (CMN)