Défense
Une série de bâtiments étrangers à Toulon

Actualité

Une série de bâtiments étrangers à Toulon

Défense

Des unités des marines indienne, canadienne et tunisienne sont ou étaient en escale à Toulon cette semaine. A l’occasion d’un déploiement jusqu’en Méditerranée et en Afrique de l’ouest, une force indienne, constituée du destroyer lance-missiles Mumbai, de la frégate Trishul et du pétrolier-ravitailleur Aditya est arrivée lundi dans le port français. Le passage dans la zone de ces unités est l’occasion de mener l’exercice franco-indien Varuna, organisé régulièrement par les marines des deux pays. Après la phase de préparation à quai, les manœuvres auront lieu en mer aujourd’hui et demain. Doivent notamment y participer, côté français, la frégate antiaérienne Cassard et la FREMM Auvergne, ainsi qu’un avion de surveillance maritime Falcon 50.

 

 

Toulon a par ailleurs accueilli la frégate canadienne St John’s, qui a quitté la base navale varoise mardi soir. Elle conduit un déploiement de 7 mois en Europe, où elle participe notamment à des exercices et missions de l’OTAN, au sein du Standing Nato Maritime Group 2 dans lequel le St John's évolue actuellement.

 

La FREMM Auvergne et la frégate Canadienne St John's le 25 avril

La FREMM Auvergne et la frégate Canadienne St John's le 25 avril (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Enfin, autre bâtiment étranger est arrivé mardi à Toulon. Il s’agit du navire base de plongeurs Zarzis, nouvelle unité de 37 mètres de long pour 9 mètres de large mise en service en 2016 par la marine tunisienne. Jusqu’à début mai, le Zarzis participe à l’édition 2017 de Pangolin, exercice annuel de coopération entre la flotte française et son homologue tunisienne. Des échanges et exercices sont notamment prévus entre le Zarzis et le groupe de plongeurs démineurs de la Méditerranée.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française