Défense
Une serviette de plage pour les hélicoptères de l'armée de Terre

Actualité

Une serviette de plage pour les hélicoptères de l'armée de Terre

Défense

La Délégation Générale pour l'Armement a passé la première commande de la partie militaire du plan de relance de l'économie. La société charentaise Deschamps s'est vue notifier un contrat portant sur la fourniture de 25 kits de tapis anti-sable pour l'aménagement d'aires de poser destinées aux hélicoptères de l'armée de Terre. Cet achat s'élève à 2,5 millions d'euros. Il servira, notamment, lors du déploiement d'appareils, comme le Tigre, à partir des bâtiments de projection de la Marine nationale, conçus pour débarquer des forces terrestres sur une plage. « Au cours des opérations extérieures, les hélicoptères ne se posent pas seulement sur des terrains aménagés, mais aussi très fréquemment sur des terrains sablonneux, boueux ou humides. L'utilisation de tapis anti-sable améliore la sécurité des atterrissages dans ces conditions difficiles. Elle permet aussi de diminuer le vieillissement des turbines lié à l'absorption de corps étrangers et la fréquence de remplacement des pales. La disponibilité et le coût d'entretien des aéronefs sont ainsi améliorés », souligne la DGA, qui précise que la livraison des tapis s'échelonnera d'avril à août.
Le volet Défense du plan de relance représente 2,4 milliards d'euros et permet notamment d'augmenter de 10% les crédits consacrés aux équipements en 2009. Dans le domaine naval, les deux principaux contrats attendus ce mois-ci sont ceux du 3ème Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) et d'une nouvelle série d'au moins quatre engins de débarquement.

Posé de Tigre avec le tapis (© SIRPA TERRE)
Posé de Tigre avec le tapis (© SIRPA TERRE)

Posé de Tigre sans tapis, sur le même terrain (© SIRPA TERRE)
Posé de Tigre sans tapis, sur le même terrain (© SIRPA TERRE)

Tigre sur un transport de chalands de débarquement (© DGA/COMM)
Tigre sur un transport de chalands de débarquement (© DGA/COMM)