Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire

Fil info

Une très bonne année 2017 pour Haropa

Vie Portuaire

2017 : UNE ANNÉE HISTORIQUE QUI CONFIRME UNE DYNAMIQUE DE DEVELOPPEMENT

Avec une progression du trafic maritime total de 6% et une progression du trafic conteneurs de plus de 15%, HAROPA affiche le meilleur résultat des ports du range nord-européen sur l’année 2017. Pour la première fois de son histoire, HAROPA a traité 3 M d’EVP sur une année à l’import et à l’export, preuve de la confiance de ses clients.

Ce résultat est le fruit d’un développement général de la filière logistique sur HAROPA qui associe une offre de services maritimes de premier plan, un passage de la marchandise performant, des zones logistiques connectées en plein développement et des services diversifiés et multimodaux de transport terrestre.

HAROPA accueille depuis avril 2017 les trois alliances « 2M », « Ocean Alliance » et « The Alliance » rassemblant l’ensemble des armements maritimes sur les trades transatlantiques et Asie-Europe. « The Alliance » vient en outre d’annoncer l’arrivée en avril 2018 d’un nouveau service Asie-Europe positionnant HAROPA comme premier port touché à l’import laissant présager la poursuite de la hausse de trafic. La montée en puissance du terminal multimodal du Havre en 2017, qui a traité 145 000 EVP, sert de support au développement de nouvelles lignes ferroviaires et fluviales.

Le trafic hinterland de conteneurs dépasse pour la première fois les 2 M d’EVP, en croissance de 7%. Le transbordement, en progression de 39%, atteint également un niveau historique. Fort de ces bons résultats, HAROPA conforte son importance au sein des ports du range nordeuropéen : sur les 7 dernières années, son poids est passé de 5,86% en 2011 à près de 7% en 2017 selon nos estimations, soit une progression de 1,1 point.

Les autres trafics progressent fortement dans des secteurs concurrentiels :

Le trafic roulier (300 000 véhicules) à l’importation et à l’exportation progresse de 18%.

Les trafics de vrac liquide (+ 5%) ont également progressé du fait de l’activité des raffineries normandes qui ont tourné à plein régime, induisant par ailleurs une diminution des importations de produits raffinés.

De même, les trafics maritimes et fluviaux de matériaux de construction sont fortement orientés à la hausse (respectivement +19% et +14%) matérialisant le dynamisme du BTP, la construction du Grand Paris et le potentiel du transport fluvial pour ce marché. Plus globalement, les vracs solides se redressent dans le cadre de la nouvelle campagne céréalière. 2

L’activité croisière et tourisme est elle aussi en pleine forme. La croisière maritime est à son plus haut historique. Le seuil des 400 000 passagers au global est largement dépassé au Havre, à Honfleur et à Rouen qui ont accueilli près de 200 paquebots. Le secteur de la croisière fluviale dans ses différentes composantes est également en nette progression (7,5 millions de passagers « promenade » à Paris, près de 80 000 passagers pour la croisière avec hébergement sur la Seine aval).

TROIS PRIORITÉS DE HAROPA POUR POURSUIVRE EN 2018

Porté par ces bons résultats et l’ambition stratégique affirmée par le Gouvernement, HAROPA poursuivra son action en 2018, en cohérence avec les attentes des clients :

- Le développement des services ferroviaires et fluviaux : dans le contexte favorable lié à la confirmation par l’Etat du dispositif d’aide au transport combiné, HAROPA accompagnera en 2018 de nouveaux services ferroviaires et fluviaux et notamment la création d’une navette ferroviaire vers la Suisse et d’une nouvelle liaison fluviale intérieure allant du Havre à Bonneuil-sur-Marne à l’amont de Paris.

- Le renforcement de l’accompagnement commercial des clients : citons notamment la démarche engagée pour tourner la page de la mauvaise campagne céréalière 2016/2017 liée à la récolte 2016 décevante. HAROPA - Port de Rouen met ainsi en place un plan tarifaire de soutien à la filière en cohérence avec la fin des travaux d’approfondissement de son chenal qui permettra une augmentation de la taille et du volume de chargement des navires. Les tarifs baisseront ainsi d’environ 25% pour les navires de grande taille.

- L’innovation : HAROPA poursuit son ambition en tant que « green port» toujours plus respectueux de l’environnement, et de « smart port » à la pointe de la technologie numérique pour faciliter les échanges de données et fluidifier le passage de la marchandise. Les initiatives sont nombreuses, souvent collaboratives en impliquant autorités et acteurs portuaires. Dans le domaine du « green Port », elles portent notamment sur l’utilisation du gaz et de l’électricité en substitution des produits pétroliers pour les navires et le camions. Dans le domaine du « smart Port », l’action a été structurée en 2017 via un Groupement d’Intérêt Scientifique, le GIS Trafis, qui rassemble la Douane, SOGET, l’Université du Havre et HAROPA pour la mise en œuvre d’un programme de recherche appliquée.

A l’issue d’une année 2017 exceptionnelle et de six ans d’expérience, HAROPA, premier système portuaire français, connaîtra en 2018 une évolution selon les orientations d’intégration renforcée exprimées par le Premier Ministre. Les chiffres et l’ambition démontrent que HAROPA réunit toutes les conditions pour poursuivre sa croissance au service de ses clients en 2018. 

Communiqué d'Haropa, 8/01/2017

Port du Havre Port de Rouen