Vie Portuaire
Union Naval Marseille : Les salariés fixés aujourd'hui sur leur sort

Actualité

Union Naval Marseille : Les salariés fixés aujourd'hui sur leur sort

Vie Portuaire

C'est aujourd'hui que le tribunal de commerce de Marseille doit rendre son jugement concernant l'avenir de la société de réparation navale. Employant 130 personnes, Union Naval Marseille, filiale du groupe espagnol Boluda, s'est déclarée jeudi en cessation de paiement. Hier, les juges ont examiné le dossier, alors qu'une centaine de manifestants réclamaient, devant le tribunal, le maintien de l'activité de réparation navale. La direction d'UNM souhaite une liquidation judiciaire avec cessation immédiate de l'activité. Boluda semble avoir décidé de jeter l'éponge après deux mois de conflit très dur avec une partie des salariés. En janvier, la CGT avait appelé à la grève pour dénoncer un recours massif à la sous-traitance. Depuis, la situation n'avait fait qu'empirer entre la direction et le syndicat, plusieurs salariés cégétistes étant notamment licenciés.

Port de Marseille