Défense
US Navy : La plus puissante marine du monde peine à se renouveler

Actualités

US Navy : La plus puissante marine du monde peine à se renouveler

Défense

Avec Bernard Prézelin, auteur de Flottes de Combat, nous faisons le point, aujourd'hui, sur la première marine du monde. Deux facteurs importants contrarient actuellement le développement de l'US Navy : d'une part le prix très élevé de la guerre en Irak, d'autre part le coût prévisionnel colossal des nouveaux bâtiments que sont le porte-avions CVN 21, le destroyer DDG 1000 et les frégates Littoral Combat Ships (LCS). Les capacités budgétaires étant relativement limitées, la marine américaine aura beaucoup de mal à conserver une flotte de 300 bâtiments ; au 1er janvier 2008 elle ne comprenait plus que 274 navires, y compris les bâtiments de soutien du Military Sealift Command. L'objectif qu'elle s'est fixée pour 2016 est un total de 313 unités, dont 11 porte-avions nucléaires, 14 sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, 4 sous-marins nucléaires lance-missiles de croisière, 48 sous-marins nucléaires d'attaque, 19 croiseurs lance-missiles, 69 destroyers lance-missiles, 55 frégates, 31 bâtiments amphibies, 12 bâtiments de transport opérationnel prépositionnés et 50 bâtiments auxiliaires de soutien.

Vue du futur CVN 21 (© : US NAVY)
Vue du futur CVN 21 (© : US NAVY)

Les choses ne