Défense
US Navy : Lancement de la première LCS de General Dynamics et Austal

Actualité

US Navy : Lancement de la première LCS de General Dynamics et Austal

Défense

L'Independence, le prototype du Littoral Combat Ship proposé à l'US Navy par un groupement emmené par General Dynamics, a été lancé le 29 avril aux chantiers Austal de Mobile, dans l'Alabama. La quille du bâtiment, dont la coque en trimaran est construite en aluminium, avait été posée en janvier 2006. Le lancement a nécessité l'arrêt du trafic commercial sur la Mobile river durant une dizaine d'heures, le temps pour la coque, déplacée avec 66 chariots mobiles d'une capacité de 100 tonnes, d'acheminer le bâtiment dans un dry dock positionné à la perpendiculaire de la rive.

 La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)

 La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)

 La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)

Longue de 127.1 mètres pour une largeur de 31.6 mètres, la LCS 2 présentera des lignes très furtives et devra atteindre, grâce à deux turbines à gaz GE LM 2500, la vitesse de 50 noeuds. Côté armement, la dotation de base comprendra un système surface-air RAM, un canon de 57 mm et 4 mitrailleuses de 12.7 mm. Le hangar et la plateforme pourront accueillir deux hélicoptères ou trois drones, ou un hélicoptère lourd.
Le programme LCS doit permettre de remplacer les frégates de la classe OH Perry par des unités rapides conçues pour le combat en zone littorale. Deux consortiums industriels sont en compétition. Aux côtés de celui emmené par GD, on trouve l'équipe de Lockheed Martin, qui s'est associé à Gibbs & Cox, aux chantiers Marinette Marine et à Rolls Royce pour la propulsion (turbines MT30). Le prototype de ce team, la LCS 1 Freedom, a été lancé en 2007 et consiste en une seule coque (planante) en acier et des superstructures en aluminium. Sa longueur est de 115.5 mètres et sa largeur de 17 mètres. La dotation de base est d'un système RAM, un canon de 57 mm, deux mitrailleuses de 12.7 mm et un hélicoptère.
Une fois les deux bateaux achevés, l'US Navy doit faire son choix en fonction des performances réalisées durant les essais.
Le consortium vainqueur construira ensuite une série entière et d'éventuels bâtiments pour le marché export. Selon Austal, la cible de l'US Navy est de 55 unités. Le groupe australien est par ailleurs positionné sur le programme JHSV, un transport de troupe et de matériel rapide. Austal propose un catamaran en aluminium dérivé du WestPac Express, utilisé depuis 2001 pour le transport des Marines basés à Okinawa.

 La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)

 La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)

 La LCS 2 Independence pendant sa phase de construction (© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence pendant sa phase de construction (© : AUSTAL)

 La LCS 2 Independence(© : GENERAL DYNAMICS)
La LCS 2 Independence(© : GENERAL DYNAMICS)

 La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)
La LCS 2 Independence(© : AUSTAL)

US Navy / USCG